E-mail: traduction@bttranslations.com
E-mail: traduction@bttranslations.com   |   Téléphone: +33 (0)9.54.38.08.61

Comment organiser vos traductions pour gagner du temps et de l’argent ?

Different leveles of translation organizations

Comment organiser vos traductions pour gagner du temps et de l’argent ?

Sans entrer dans les détails techniques et le jargon du secteur de la traduction, nous allons vous présenter les différents degrés possibles d’organisation du processus de traduction dans une grande entreprise. Lisez la suite, et si vous souhaitez atteindre le stade 3 de développement, il vous faut une agence de traduction expérimentée comme nous !

Stade 1 – Désorganisation totale 

Chaque service au sein de l’entreprise fait appel à un prestataire différent pour ses traductions. Aucune coordination ou solution technique n’a été mise en place pour assurer la cohérence et l’uniformité des traductions. Des erreurs sont possibles. L’entreprise paye le prix fort pour chaque traduction et est facturée pour toutes les répétitions dans le texte : ce type de traduction coûte cher, voire très cher, et prend du temps.

Stade 2 – Organisation partielle

Certains services se sont concertés et ont choisi un prestataire de traduction commun. Un travail de création de mémoires de traduction a été réalisé par le prestataire, ce qui facilite et accélère le processus de traduction. Une mémoire de traduction (TM) permet en effet d’uniformiser le vocabulaire pour tous vos matériaux et de réduire les coûts. Cette entreprise dispose d’une organisation balbutiante, mais n’a pas encore mis en place une stratégie de traduction et de localisation centralisée.

Stade 3 – Organisation complète

Toute la traduction et localisation de l’entreprise est planifiée de façon stratégique et coordonnée. Tous les services de l’entreprise font appel au même prestataire qui assure la création et la gestion d’un système de traduction par le biais d’un serveur local ou à distance où les mémoires de traduction et des bases de données terminologiques sont disponibles. Cette solution est de loin la plus économique car les répétitions dans le texte ne sont pas facturées. Le travail du traducteur est beaucoup plus facile et plus rapide. Le contrôle de qualité est centralisé et plus efficace. Par rapport au niveau 1, les coûts peuvent progressivement être réduits de plus de 60 %.